Alors que la législation accorde de plus en plus de droits au lobby semencier, depuis quelques mois une campagne de désobeissance civile est en train d'éssaimer, un peu partout, des semences paysannes. Ces semences ne figure pas dans le catalogue (dont l'accés est hors de prix pour les petits paysans)officiel. De plus pour y figurer, il faut que ces ces variétès de semences soient rendues stables et homogènes, ce qui entraine une normalisation de ces semences et une réduction de la biodiversité. Ce lobby essaye de faire interdire tout échange dans un but d'auto-consommation et souhaiterait empêcher les agriculteurs à ensemencer leurs champs avec des semences séléctionnées dans leur jardin. et oui le vivant est devenu un buisness...

Alors si vous voulez vous rendre coupable de semer des graines non manipulées et libre de tout droit privé, et bien sûr, interdites car non inscrites au catalogue officiel:

Ce site (vous y trouverez les dates et les lieux de ces généreuses actions) http://semonslabiodiversite.org et profitez-en pour signer l'appel "semons la biodiversité, contre le fichage génétique et la privatisation du vivant".

Source: "Silence" (janvier 2009).